Pourquoi utiliser un Oxymètre ?

Depuis le début de la pandémie, l’Oxymètre fait partie des outils médicaux les plus utilisés. Cela est dû notamment à son efficacité pour la surveillance de l’état des individus touchés par le coronavirus. Cet instrument trouve par ailleurs son utilité dans de nombreuses autres situations. Nous allons vous apporter un plus grand éclaircissement à ce propos à travers cet article.

Utilité de l’oxymètre

L’oxymètre est un instrument médical ayant pour vocation de mesurer d’une manière continue le flux d’oxygène dans les artères.  Quand il y a en effet une réduction de la saturation pulsée en oxygène dans le sang (SPO2), on peut conclure qu’il y a dégradation de l’état de santé du patient. Cela est valable aussi bien en cas de contraction du coronavirus ou en présence d’autres maladies. On utilise notamment cet appareil pour savoir si les pulsions et le taux d’oxygène dans le sang sont normaux. Son utilisation constitue un examen non invasif, car rien n’est à prélever ou à injecter.

Fonctionnement de l’oxymètre

L’oxymètre est constitué de plusieurs éléments, dont les principaux sont les suivants :

  • Le capteur
  • Le moniteur
  • Le câble

Pour commencer l’examen, vous pourrez disposer le capteur sur un de vos doigts ou orteils, sur la plante des pieds ou sur le nez. Généralement, on en utilise sur le doigt. Cela est compréhensible sachant que la majeure partie des modèles proposés par les vendeurs, comme sur ce site spécialisé, prennent la forme d’un doigtier ou d’une pince à doigts.

Le capteur peut émettre deux types de lumières : une lumière infrarouge et une autre rouge. Quand il y a une plus grande quantité d’oxygène dans l’hémoglobine, il y aura absorption de l’infrarouge par l’appareil. La lumière rouge sera, par contre, aspirée quand il y aura moins d’oxygène.

L’importance de la surveillance

Pourquoi l’utilisation d’un tel appareil est-il important ? Quand on souffre de maladies comme la covid-19, les troubles pulmonaires, les problèmes cardiaques ou les pertes de conscience, une surveillance de la saturation artérielle ou pulsée en oxygène est indispensable. On peut également en utiliser comme monitoring durant une anesthésie, comme outil de surveillance de la capacité respiratoire pour les personnes souffrant de détresse ou comme moyen de contrôler les pulsations. Pour toutes ces raisons, l’oxymètre est un appareil qu’on utilise surtout en salle d’opération, en salle de réanimation et dans les services d’urgence. Les particuliers peuvent tout de même en avoir besoin pour leur maintien à domicile.

Quel modèle privilégier ?

Auprès des pharmacies et de nombreuses boutiques en ligne, vous aurez le choix entre une grande diversité de modèles d’oxymètre. Ils peuvent être répartis en 2 catégories : les oxymètres digitaux et les oxymètres à capteur séparé ou déporté. Les premiers sont généralement de taille réduite et se distinguent ainsi par la facilité de leur transport. Leur fixation se fait directement sur le doigt. Ils n’ont pas de câbles et sont ainsi moins encombrants. Leur seul inconvénient est la difficulté de leur nettoyage. Les oxymètres à capteur séparé ou déporté sont constitués, comme leur nom l’indique, d’un capteur se trouvant à l’autre bout d’un câble. Ils sont donc plus encombrants, mais ont une plus grande résistance à une utilisation plus intensive que leurs concurrents digitaux.